Nous aimerions tous apprendre plus vite. Que ce soit dans le cadre de nos études, au travail, à la maison… L’apprentissage est infini, mais nous entendons trop souvent une voix intérieure pessimiste, nous disant que nous n’en sommes pas capables. Il est temps de briser ces préjugés, pour rendre vos objectifs d’apprentissage atteignables !

En anglais, rapide se traduit par le mot fast. Et les lettres de ce mot contiennent à elles seules tous les ingrédients qui vous permettront de doubler votre vitesse d’apprentissage. Suivons donc Jim Kwik dans son aventure, pour développer nos capacités en toute simplicité !


Fast (Forget) : doubler sa vitesse d’apprentissage par l’oubli.

Il est très étrange de commencer une présentation sur l’apprentissage, en mentionnant l’oubli. Pourtant, celui-ci est essentiel à trois niveaux, pour mettre en place des bases saines :

  • L’oubli de ce que vous connaissez déjà (ou pensez connaître). Une chose est sûre : si vous vous mettez dans une optique d’apprentissage en pensant déjà tout savoir, alors votre vitesse d’assimilation et votre détermination seront d’autant plus affaiblies. Mettez de côté ces certitudes néfastes ! Les phases où nous sommes parvenus à apprendre le mieux, étaient lorsque nous étions des débutants. Considérez-vous donc comme tel, et vos objectifs seront plus facilement atteignables.

Se mettre dans la peau d'un débutant permet d'accélérer grandement la vitesse d'apprentissage !

  • L’oubli de ce qui vous distrait. Nous avons beaucoup de mal à faire abstraction de ce qui nous entoure, et c’est un vrai problème. Car moins nous réussissons à focaliser notre esprit sur notre apprentissage, moins nous l’ancrerons dans notre mémoire !
  • L’oubli de vos limites. Il est aussi essentiel de mettre de côté l’idée que nous nous faisons de nos limites. Ce n’est pas parce tout le monde dit qu’il est difficile d’apprendre, que c’est réellement le cas ! De la même manière, ce n’est pas parce que vous pensez être un incapable, que vous l’êtes. Bien au contraire ! A partir du moment où vos aprioris disparaissent, tout devient possible. Y compris apprendre des liasses de documents que vous étiez sûr de ne jamais pouvoir retenir ! Contrairement à ce qu’on a pu vous faire croire, vos capacités d’apprentissage sont illimitées, et ce quel que soit votre milieu, votre éducation et vos certitudes.

FAst (Active) : améliorer sa vitesse d’apprentissage par l’action.

Pour augmenter sa vitesse d’apprentissage, il est fondamental d’être acteur de la démarche. Toutefois, le monde dans lequel nous vivons ne semble pas des plus favorables à l’action. Dès notre plus jeune âge, nous écoutons nos professeurs passivement sur les bancs de l’école, espérant pouvoir apprendre en emmagasinant simplement de l’information. C’est une erreur, seule l’action pouvant permettre l’apprentissage.


Seule l'action permet de franchir les étapes de l'apprentisasge rapide !

Dans une optique similaire, regardez autour de vous. Naviguer sur internet vous permet en quelques secondes de vous renseigner sur les sujets qui vous plaisent, votre voiture vous emmène à l’autre extrémité de la ville quand vous avez envie, et les fusées sont désormais capables d’aller dans l’espace. Notre monde évolue à toute vitesse ! La démarche d’apprentissage s’apparentant aujourd’hui plutôt à un bœuf tirant sa charrue, il faut avoir conscience de l’effort que cela nécessite pour y parvenir.


FaSt (State) : optimisez votre état d’esprit pour mieux apprendre.

Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais votre état d’esprit n’est pas à prendre à la légère quand vous voulez que votre vitesse d’apprentissage augmente. En effet, l’information combinée à l’émotion donne la mémoire à long-terme. Qu’est-ce que cela signifie ? Prenons un exemple.

Ne vous est-il jamais arrivé de sentir une odeur, et d’avoir un souvenir qui vous revient ? Très certainement que si. C’est votre mémoire à long-terme, liant émotions et souvenirs.

Mais quand on y regarde de plus près, quelle est l’émotion qui vous a le plus souvent submergé à l’école ? N’était-ce pas l’ennui ? Or, comme vous le savez, multiplier n’importe quoi par zéro donnera toujours zéro, d’où le fait que nous sommes nombreux à avoir oublié ce que nous avons étudié dans le passé. Modifiez donc votre état d’esprit, et votre vitesse d’apprentissage augmentera drastiquement.


On s'ennuyait souvent à l'école, d'où l'intérêt de changer notre état d'esprit et de retrouver le goût de l'apprentissage une fois adulte !

Agissez comme un thermostat ! Contrairement au thermomètre, qui ne fait que jauger son environnement de manière passive, le thermostat va directement agir sur ce qui l’entoure. Pour atteindre ses objectifs, il parvient à modifier les facteurs environnementaux. Malheureusement, nous sommes encore trop souvent perturbés par l’environnement, le contexte, l’économie, ou encore les autres. Pourquoi ne pas tout simplement reprendre le contrôle ?

A l’image de Stan Lee qui dirait de Spider Man qu’un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, il faut aussi être persuadé que devenir responsable donne accès à de grands pouvoirs. Le pouvoir de faire changer les choses pour atteindre ses objectifs.

Regardons-y de plus près. Quelles catégories de personnes apprennent le plus vite ? Les enfants. Ce sont les seuls à disposer d’une curiosité telle qu’ils emmagasinent toutes les informations à leur portée. Et nous pouvons travailler au développement de notre curiosité !

Comme le disait très justement Jalaluddin Rumi, « Vendez votre intelligence pour vous procurer de la perplexité » (“Trade your cleverness and buy bewilderment”). Alors pour avancer, rien de tel que la curiosité !

FasT (Teach) : apprenez comme si vous deviez enseigner.

Lorsque vous devez enseigner une notion, cela implique qu’il vous faille vous l’approprier en profondeur. C’est pourquoi cela vous force à mener un apprentissage deux fois plus intense. Alors quand vous devez apprendre, faites comme si vous aviez un exposé à présenter, ou que vous deviez instruire l’un de vos proches.


Vous devrez mener un apprentissage deux fois plus intense si vous devez enseigner à quelqu'un d'autre.

Vous verrez : cette façon de faire vous permettra de vous souvenir différemment de ce que vous assimilez.


Jim Kwik en francais

Ainsi donc, si Jim Kwik a acquis une réputation de si grande envergure et qu’il travaille en tant que coach dans les meilleurs universités ainsi qu’auprès de nombreux PDG et célébrités, c’est parce qu’il tire sa pertinence de son expérience. Surnommé dans sa jeunesse le garçon au cerveau brisé, en raison de ses diverses infirmités, personne n’aurait pu penser qu’il atteindrait un jour cette vitesse d’apprentissage.

Alors s’il y est arrivé, qu’est-ce qui vous en empêche ?


À voir aussi :

Lisez le livre « Le fabuleux pouvoir de votre cerveau » de Deepak Chopra pour apprendre à utiliser 100% de votre cerveau et développer votre plein potentiel (lien cliquable) :


Dans la même thématique, d’autres livres à lire absolument pour booster votre cerveau (versions Papier / Kindle) :


Le livre que Jim Kwik recommande souvent dans ses vidéos, pour ceux qui peuvent lire l’anglais (versions Papier / Kindle / Audio) :


Toujours pour ceux qui peuvent lire l’anglais, le seul livre écrit par Jim Kwik lui-même (versions Papier / Kindle) :


Vous pouvez visionner la vidéo de cette article sur la chaîne Youtube :