Robert Kiyosaki est clair sur un point : l’école ne nous apprend rien en ce qui concerne l’argent. Travailler dur, réussir ses études puis trouver un emploi pour avoir un salaire : c’est tout ce qui nous est enseigné.

Mais nous ne savons pas comment gérer des fonds ni comment les faire fructifier en totale liberté, indépendamment de l’Etat et de ses aides. Robert Kiyosaki s’intéresse donc ici à l’éducation financière et aux raisons poussant à devenir entrepreneur, pour combler ces lacunes phénoménales ! 


Les riches ne travaillent pas pour l’argent

Robert Kiyosaki évoque son père riche et son père pauvre. Tandis que le premier, à savoir le père de son meilleur ami, était un entrepreneur n’ayant jamais eu de bonnes notes à l’école, son père pauvre avait réussi des études brillantes. Pourtant, contrairement à ce qui nous est enseigné, les études ne sont pas un gage de succès !


Métro, boulot, dodo... Bien travailler à l'école pour avoir un métier et un salaire nous rend esclave de l'argent.

Ainsi, si le but de la vie semble être de bien travailler à l’école, pour avoir un bon métier et gagner de l’argent, il faut savoir que c’est inexact. Réfléchir ainsi revient même à devenir esclave de l’argent !

Robert Kiyosaki, dans sa manière d’enseigner, vise à remettre en perspective ce système de croyances. Le but ? Changer de vie, ou poursuivre la sienne en ayant conscience de tous ses pièges.

Pour se libérer des carcans et des normes, les riches ne travaillent donc pas pour l’argent. Ils sont entrepreneurs.


Soyez entrepreneur, pour ne plus être esclave de l’argent

Effectivement, le fait d’être bloqué, en languissant dans l’attente de son salaire, peut être frustrant. On attend son argent pour payer ses factures, sans même pouvoir s’offrir ce dont on pourrait rêver. Et le problème est de se demander jusqu’à quand un salaire sera nécessaire. On s’enferme ainsi dans la peur de ne pas avoir une bonne retraite, on s’accroche à son travail pour continuer à payer ses factures sans s’endetter, on espère que nos aides ne nous seront pas retirées… Le résultat est que nous sommes pieds et poings liés aux décisions des personnes qui nous dirigent.

Malheureusement, dans ce domaine, il n’y a pas de justice. Certaines personnes peuvent faire des études, puis ne pas trouver d’emploi, ou ne pas décrocher celui de leurs rêves. Mais comme vous le savez, il y a de moins en moins de travail : le monde change, mais le système éducatif reste figé, se basant sur des promesses intenables. Au bout du compte, on a certes la sécurité de l’emploi et de l’argent à la fin du mois, mais il manque l’éducation financière pour s’extirper du système.

C’est donc ce que Robert Kiyosaki a appris de son père riche : les riches ne travaillent pas pour l’argent. En voyant son père pauvre perdre son emploi, sa pension et vivre dans la peur d’un avenir incertain, il a décidé de ne plus jamais dépendre de personne (y compris du gouvernement). Il est donc devenu entrepreneur, pour se libérer de cette dépendance !


Un manque d’éducation financière, frein à la liberté

A l’école, le pointage Fico® est enseigné. Pour Robert Kiyosaki, cela n’est qu’un outil permettant de savoir si on est bon à payer ses factures. Les classes moyenne et pauvre vont donc à l’école en s’enrichissant de ces notions, qui apparaissent comme étant fondamentales. Comme on le leur a toujours dit, elles progressent pour obtenir un travail, et amasser de l’argent.


Ce sont les pauvres et la classe moyenne qui paient le plus de taxes et d'impôts.

Ce qu’ils ignorent, dans ce cadre, est que la première ligne de dépenses correspond aux taxes ! Et comme nous le savons bien, les règles sont écrites pour les riches. Ceux qui détiennent l’or, détiennent les règles. Ce n’est donc qu’à eux que les réductions d’impôts s’appliquent. Les plus modestes doivent s’y soustraire, diminuant ainsi leurs gains nets.


Travailler en tant qu’entrepreneur et acquérir des actifs

Robert Kiyosaki insiste sur un point majeur. Pour gagner de l’argent durablement, il faut travailler à acquérir des actifs : de l’or, du pétrole, de l’immobilier, des actions….

Contrairement à la majeure partie d’entre nous, avoir de l’argent de côté ne l’intéresse pas. Et pour cause, il n’en a pas ! De notre côté, nous sommes au contraire nombreux à économiser et à dormir sur nos fonds, pour nous assurer une retraite paisible.

Robert Kiyosaki, lui, mise surtout sur le pétrole, l’or, les terres, l’eau, ou encore par exemple la nourriture. En 1972, en quittant l’école, il a ainsi choisi d’acheter de l’or puis s’est focalisé sur le pétrole. Attention : le principe n’est pas d’avoir d’actions chez Exxon ou Standard Oil mais de posséder des puits de pétrole. Pourquoi ? Parce qu’avoir des actions dans le secteur n’implique pas de réductions d’impôts, contrairement au fait de détenir du pétrole physique !

En ce qui concerne l’immobilier, le principe est de se servir des dettes pour acquérir des biens. De cette manière, il n’est nécessaire de payer aucune taxe !


Faire circuler l’argent au lieu de travailler pour un salaire

Quand on dit que les riches ne travaillent pas pour de l’argent, cela signifie que leur argent circule pour payer moins de taxes. Pour cela, l’idée est d’utiliser ses dettes. Une personne moyenne qui veut faire de belles études, commence sa vie avec un prêt étudiant. C’est la pire de toutes les dettes, car à ce stade, il est impossible de déclarer faillite ! Après ses études, il est temps d’acheter une maison. On appelle cela un actif, mais en réalité, c’est un passif. Cela vous coûte de l’argent.


Les riches ne travaillent pas pour l'argent, l'argent travaille pour eux !

Le problème est donc clair. Beaucoup de jeunes font des études et s’endettent avec un prêt, puis veulent acheter une maison de la même manière, puis une voiture… Des passifs s’accumulent, en somme, alors qu’ils n’ont jamais eu la chance de pouvoir acquérir des actifs. Dans le même ordre d’idées, ils travaillent pour mettre de l’argent de côté pour leur retraite.

Ils s’enferment. Les riches, eux, ne travaillent pas pour l’argent, dans la mesure où ils sont libres et ne dépendent de personne pour vivre. Alors si vous le pouvez, l’idéal demeure de devenir entrepreneur et de faire circuler votre patrimoine !


Robert Kiyosaki, le maître de l'éducation financière qui nous apprend à gérer l'argent en devenant entrepreneur et en investissant l'argent dans des actifs.

Endetté de plus de 600 millions de dollars, Robert Kiyosaki aime les dettes ! Son but est effectivement d’accumuler pour faire circuler l’argent. De même, il a choisi d’être entrepreneur. En plus d’un atout financier, cela permet de travailler sur ses propres projets et d’organiser son temps sans contraintes extérieures !

Une chose est sûre : avec l’inflation et l’augmentation des taxes, il devient ridicule de travailler pour un salaire…

Pourquoi ne pas prendre vous aussi le chemin de la liberté ?


À voir aussi :

Lisez le livre « Père riche, père pauvre » de Robert Kiyosaki pour aller au-delà de vos croyances limitantes sur l’argent, vous éduquer financièrement et enfin connaître la réussite financière (lien cliquable) :


Autres livres de Robert Kiyosaki à lire absolument (versions Papier / Kindle) :


Le jeu de société « Cashflow » dont parle Robert Kiyosaki dans cette vidéo (Nouvelle édition, Version Française) :


Dans la même thématique, apprenez les 13 principes du succès avec ce livre de Napoleon Hill (versions Papier / Kindle) :


Vous pouvez visionner la vidéo de cette article sur la chaîne Youtube :